shopping-bag 0
Produits : 0
Total : 0.00
Voir le panier Commander

Face au dauphin du championnat, le TMFC Futsal pourra longtemps regretter sa maladresse

 »La réception de Mouvaux Lille est une superbe opportunité de montrer notre volonté de ne rien lâcher », expliquait Matthieu Faupin la veille de la rencontre. Lui et ses coéquipiers en ont fait la parfaite démonstration hier. Comme prévu dans ses petits papiers, le TMFC Futsal démarre la rencontre tambour battant et se voit refuser un but dès la deuxième minute de jeu pour une raison qui échappe encore à tout le monde. Forcément, c’est avec un premier coup au moral que les Blanc débutent cette rencontre, avant que Fumaça, le Lillois le plus en vue de ce début de match, vienne donner un double avantage à son équipe. Le TMFC Futsal réagit avec une première réalisation signée Fabien Pene, servi sur un plateau par Mickaël De Sa Andrade. Dix premières minutes passionnantes où les deux équipes ont chacune plusieurs occasions de distancer l’autre. Alors que la rencontre semblait équilibrée, les Toulousains admettent subitement une série de maladresses, toutes immédiatement sanctionnées par le réalisme froid de l’équipe nordiste. Fort heureusement, Marcelo Dos Reis, malchanceux sur un poteau quelques instants plus tôt, réduit l’écart juste avant la pause.

Si les intentions haut-garonnaises sont bien connues après la pause, c’est pourtant les visiteurs qui vont aggraver la marque avec une nouvelle réalisation de l’international français Kevin Ramirez. Jamais rassasié, le TMFC Futsal, équipe à réaction comme a notamment pu le démontrer le déplacement à Paris ACASA, se lance à la poursuite de son adversaire. Marcelo Dos Reis et Matthieu Faupin permettent à leur équipe de revenir à une portée de Mouvaux Lille Métropole à cinq minutes du terme. La tension monte dans une seconde période qui aura vu les Nordistes louper deux occasions nettes de scorer, mais qui aura également vu les joueurs de Jean-Christophe Martinez se heurter à Darcio Forgiarini, le portier lillois. C’est donc sur penalty que l’expérimenté Marcelo Dos Reis, qui signe là son triplé, installe définitivement le doute sur des visiteurs quelque peu surpris par la tournure de la rencontre. Ces derniers passent alors en powerplay, mais ne parviennent pas à faire la différence malgré ce changement tactique offensif. Il faut donc attendre les dix dernières secondes de la rencontre, comme la saison passée, pour désigner le vainqueur de la rencontre. Or, cette fois-ci, c’est Ivo Kaique qui, d’un missile sous la barre transversale, surprend la défense trop passive du TMFC Futsal. Sur des détails, Mouvaux Lille s’adjuge la victoire dans une rencontre qui, comme d’habitude, aura causé des sueurs froides aux deux camps. Pour faire un joli match, il faut deux grandes équipes : bravo à elles !