shopping-bag 0
Produits : 0
Total : 0.00
Voir le panier Commander

Bertrand Olivan : « Toutes les armes en main pour faire une bonne saison »

La saison 2020-2021 prend forme et le début de celle-ci s’approche peu à peu, avec la reprise des entraînements programmée pour hier soir pour le groupe de l’équipe première du TMFC Futsal. Stoppé dans son élan par la pandémie de Covid-19, le club toulousain compte enchaîner après un retour dans l’élite plus que réussi. Bertrand Olivan nous explique le plan d’attaque pour réussir cette nouvelle saison. Entretien avec le responsable de la section futsal du TMFC.


Bertrand, on imagine que la fin de saison passée vous a laissé un goût d’inachevé…
Bertrand Olivan : « La saison a été pleinement satisfaisante, notamment du fait que nous étions promus en D1 nationale. Forcément, au moment de l’arrêt, nous étions cinquièmes et nous avons été frustrés par cet arrêt qui était cependant la meilleure décision à prendre. Comme pour tout le monde, cette situation nous a malheureusement contraints à prendre des décisions fortes concernant notre effectif, mais nous nous devions de penser à l’avenir du club. Ainsi, l’ensemble de notre équipe dirigeante a oeuvré pour préparer au mieux cette nouvelle saison et garantir au club un bon fonctionnement malgré cette crise inédite. »


Forcément, il faut rebondir après un tel arrêt. Quelle sera d’après vous la clé du succès ?
« Premièrement, il faut tout de même garder en tête que nous sommes dans une situation difficile et qu’il est difficile de se faire une idée de comment vont se dérouler les prochains mois. Je pense que nous devons nous préparer comme si ce virus n’existait pas et que le championnat se jouait normalement, mais à vrai dire, nous ne pouvons pas le savoir. C’est à nous de mettre tous les atouts de notre côté. Je pense que le groupe de l’équipe première a été préparé minutieusement et me semble de grande qualité. Les départs ont été remplacés par autant d’arrivées. Je pense que ce groupe a de quoi réaliser de très belles choses. Nous avons une base solide avec des joueurs respectueux et travailleurs, encadrés par un staff qui maîtrise parfaitement bien son sujet. »


Qu’apporteront les nouveaux arrivants à ce groupe ?
« Fabien Pene est un joueur qui connaît bien le club, mais aussi la première division. Nous avons recruté d’autres joueurs expérimentés tels que Mickaël De Sa Andrade qui, malgré son jeune âge (24 ans), possède beaucoup d’expérience notamment au niveau international, ainsi que Jonathan Camara Revuelta qui est un joueur aguerri du championnat et un véritable buteur. Anthony Pallares revient au club en tant que gardien pour compléter un trio de gardiens talentueux. L’ensemble de ces recrues devrait apporter rigueur et sérénité à ce groupe qui est relativement jeune. »

L’arrivée de stars mondiales au sein du championnat va sans doute le rendre plus difficile. Quelles sont les ambitions du club pour cette saison ?
«ACCS Paris et Mouvaux Lille semblent être deux équipes au-dessus des autres cette saison, et je pense que des places peuvent se libérer derrière. Finir dans les cinq premiers serait un très bel objectif et nous en sommes capables. Bien sûr, nous essayerons prioritairement de nous maintenir avant de viser plus haut. Comme on a bien pu le voir cette saison, les objectifs varient au cours de la saison. C’est nous de tout faire en sorte pour qu’ils soient les plus hauts possibles.»

De plus grands moyens seront-ils accordés à l’équipe deux cette saison ?
«Nous apporterons beaucoup d’importance à l’équipe réserve. Le groupe a été élargi à 17 joueurs. Nous disposerons de créneaux supplémentaires pour permettre à cette équipe de travailler dans de meilleures dispositions. Ce sera le véritable réservoir de l’équipe fanion, certains joueurs pourraient renforcer l’équipe une si besoin.»

Quid de l’équipe féminine, invaincue cette saison ?
«Cette équipe est très performante et affiche un état d’esprit irréprochable, ce qui lui permet sans doute d’avoir de tels résultats. J’espère que cela sera récompensé par une place pour la Coupe Nationale, car les filles ont beaucoup de mérite. Il me semble important d’avoir une équipe féminine compétitive au sein du club.»

L’école de futsal est en plein essor et son évolution ne s’arrêtera sans doute pas en si bon chemin…
«C’est l’une de nos priorités : apprendre le futsal aux jeunes, leur assurer une progression et une continuité constantes en développant une équipe dans chaque catégorie de U7 à U18. Peu à peu, cet objectif se réalise grâce à l’obtention de nouveaux créneaux, l’investissement des bénévoles et la passion des jeunes joueurs. C’est un levier essentiel au bon fonctionnement du club.»

Après une période comme celle-ci, on se rend encore plus compte du rôle vital des sponsors pour faire tourner une association…
«Depuis plusieurs années, certains sponsors n’hésitent pas à nous tendre la main lorsque nous en avons besoin. C’est encore plus le cas cette année et pour une section comme la nôtre, qui avance seule sans subvention aucune, leur aide est cruciale. Nous sommes très reconnaissants de leur soutien.»

Bertrand, un dernier mot pour lancer la saison ?
«Trois mots m’habitent depuis des années : discipline, rigueur et plaisir. Sans ces valeurs, nous ne pouvons pas avancer. À l’heure où l’amour du maillot se perd de plus en plus, je suis heureux de pouvoir compter sur des personnes aussi passionnées que les licenciés du club. Je crois en ce groupe, je suis sûr qu’une année de plus, tout le monde saura se mettre au diapason du club. Nous avons toutes les armes en main pour faire une bonne saison !»