shopping-bag 0
Produits : 0
Total : 0.00
Voir le panier Commander

« Je suis satisfait du travail fourni par l’équipe, mais il y a encore beaucoup de choses à améliorer »

Avec quinze points au compteur, le TMFC Futsal est l’étonnant second de première division nationale à l’aube de cette neuvième journée de D1 nationale. Les Toulousains comptent cinq victoires à leur actif depuis le début de la saison, et devront se défaire de Paris ACASA dimanche (à 16 heures au Grand Palais des Sports) pour continuer leur marche en avant. Emmené par Marcelo Serpa, le groupe «noir et blanc» voit ses rudes efforts être récompensés. Cependant, la route est encore long et pour qu’elle soit toujours aussi agréable qu’elle ne l’est depuis septembre, Toulouse doit s’appuyer sur les valeurs affichées cette saison : combativité et travail. L’entraîneur brésilien du TMFC nous rappelle toute la difficulté de ce championnat de France de D1 Futsal, et veut garder ses troupes mobilisées pour assurer leur maintien le plus rapidement possible, comme il l’explique dans cette interview accordée à notre équipe de rédaction. Entretien avec Marcelo Serpa, qui nous dévoile premièrement son ressenti sur le début de saison de son équipe :

“Je pense que l’équipe a bien débuté la saison. Le groupe, qui est pratiquement le même que celui de la saison dernière (ce qui, par ailleurs, nous a beaucoup aidé), a dû et a su s’adapter rapidement à la première division. La marche est haute entre la D1 et la D2. Je suis satisfait du travail fourni par l’équipe : les séances d’entraînement sont intenses, et le groupe vit bien. Tous mes joueurs sont attentifs et travailleurs, et c’est grâce à ce sérieux-là que nous parvenons à avancer, ensemble. Jusque-là, nous avons fait de bonnes performances car nous avons eu la possibilité de gagner chacun de nos matchs, même les trois que nous avons perdus. Le but est de maintenir cette dynamique : essayer de gagner chaque rencontre. Je pense que nous proposons un jeu attractif, et l’illustration par l’exemple est le classement ; les résultats démontrent que nous travaillons rigoureusement. L’équipe prend confiance, mais il y a encore beaucoup de choses à améliorer. Nous savons ce qu’il nous reste à faire pour garder cette seconde place : travailler dur.”

Pour son retour dans l’élite, le TMFC Futsal se doit tout d’abord d’y assurer sa place et, force est de constater, les résultats du club sont au-delà de ses attentes. Alors, avec ce début de saison en fanfare, les Toulousains peuvent-ils viser plus haut dans ce championnat de France de D1 ? Marcelo Serpa est clair : il ne faut pas se voir trop beau ! Ces performances effectuées sont certes intéressantes, mais pas question de se prendre pour ce qu’on n’est pas, au risque de subir une chute fatale. Morceaux choisis.

“L’objectif du club est d’assurer son maintien dans l’élite le plus rapidement possible. Si nous prétendons à plus haut, nous risquons de nous brûler les ailes. Pour l’instant, le but est d’engranger le plus de points possible. Ensuite, nous devons garder en tête que chacun doit progresser individuellement et collectivement. Chaque match est différent, et nous les prenons les uns après les autres pour arriver prêts à affronter notre adversaire. Nous comptons également donner du plaisir aux spectateurs de nos rencontres, pour les remercier de leur soutien et tenter d’attirer de plus en plus de monde au Grand Palais des Sports.”

L’ancien sélectionneur de la Malaisie aura le mot de la fin, pour établir la conclusion :

“En clair, notre objectif est d’assurer notre place en D1 pour la saison prochaine dès que possible ; après cela, nous essaierons de terminer le plus haut possible. Pour cela, il faudra prendre encore plus confiance en nous et se réfugier dans le travail. Enfin, nous aimerions également faire un beau parcours en Coupe de France. Un maintien rapide en D1 nous permettrait de donner plus d’importance à cette fantastique compétition.”

Marcelo Serpa souhaite, au nom du staff du TMFC, remercier l’ensemble des bénévoles, des supporters et des partenaires qui font vivre le club. La lueur de la flamme TMFC brille, et l’entraîneur toulousain a dévoilé tous les secrets pour entretenir le feu allumé et qui nous réchauffe depuis le début de la saison ! «To be continued»…

Par Anthony Labatut