shopping-bag 0
Produits : 0
Total : 0.00
Voir le panier Commander

Futsal – Il fallait avoir le coeur bien accroché !

Six mois après avoir quitté le championnat sur une rageante défaite à Pfastatt, le TMFC Futsal avait l’occasion de se relever lors de la réception de Martel-Caluire samedi après-midi. Les Caluirards, 7èmes du championnat, se présentaient avec l’étiquette d’équipe piège au gymnase de Bruguières. En effet, les Toulousains s’étaient imposés 3-7 au match aller, en dépit des nombreuses difficultés rencontrées face à cet adversaire. Leur manque de réalisme a failli leur coûter de précieux points ce samedi, mais les Verts ont su gérer leur avance face à Martel-Caluire et tuer le match dans les derniers instants.

Martel-Caluire surprend d’entrée de jeu les hommes de Marcelo Serpa lorsque Mohamed Gallouze est à la conclusion d’un joli mouvement collectif rhodanien à une touche de balle, seul au second poteau. La stupeur s’empare alors des spectateurs de la rencontre, d’autant plus que le TMFC Futsal a du mal à rentrer dans son match. Le portier adverse joue haut et les Caluirards tentent de profiter du flottement toulousain. Heureusement, Caique Felix veille à plusieurs reprises et relance ses coéquipiers, encouragés par le staff toulousain. Les Toulousains prennent progressivement le contrôle du ballon et commencent à mobiliser le cuir. De plus, ils se montrent de plus en plus insistants sur les buts gardés par Teddy Aime. C’est Willy Oliveira qui trouve la faille d’une frappe puissante, que le gardien rhodanien ne peut repousser suffisamment. Toulouse revient au score et va tenter de prendre l’avantage à la marque. Or, le TMFC Futsal ne parvient pas à trouver le chemin des filets en dépit de ses nombreuses tentatives. A deux secondes de la mi-temps, Toulouse réussit à passer devant suite à une combinaison sur touche parfaitement exécutée. Jonathan De Los Santos propulse le ballon ‘comme il vient’ sous la transversale, au grand soulagement des supporters toulousains.

A la reprise, Toulouse domine clairement les débats et inscrit rapidement le but du break. Le Brésilien Zé Carlos, bien qu’excentré et de retour à la compétition, glisse le ballon entre les jambes d’Aime et le cuir termine sa course dans le petit filet. La délivrance au gymnase René Albus, d’autant plus que Martel-Caluire semble marquer le pas. En effet, les Toulousains cherchent à profiter de leur temps fort mais ni Jonathan De Los Santos ni aucun de ses coéquipiers ne trompe la vigilance des Caluirards. Pire encore, les Verts vont payer leur manque de lucidité face aux cages : ils se font punir à la 36ème minute de jeu par Touil qui, en force, parvient à ramener son équipe dans le match. Le TMFC Futsal ne compte désormais qu’un seul point d’avance et devra subir et résister à la domination des Caluirards, qui cherchent à égaliser dans les ultimes minutes. Concentrés, les joueurs de Marcelo Serpa ne céderont pas au harcèlement des Blancs et font preuve d’une très belle organisation défensive pour contrer et stopper les attaques adverses. Fabien Pene achève même le match en inscrivant le but du K.O. à deux secondes de la fin, depuis son propre camp dans des cages désertées.

Le TMFC Futsal s’est fait peur en fin de rencontre, mais a su rester mobilisé dans ces ultimes minutes difficiles. Les Verts ont manqué de tranchant dans les derniers mètres, malgré une domination certaine et une maîtrise de la rencontre. Une nouvelle victoire précieuse et méritée des Toulousains, qui reviennent à un point du leader Kingersheim. La prochaine rencontre de championnat sera une réception de… Kingersheim, le samedi 16 février à 16 heures. Entre temps, Toulouse se déplacera à Furiani dans le cadre des 16èmes de finale de la Coupe de France. Un match lors duquel ils auront à coeur de ramener une qualification de Corse afin de poursuivre leur parcours dans cette compétition.