shopping-bag 0
Produits : 0
Total : 0.00
Voir le panier Commander

« Je vis quelque chose d’incroyable ! »

Récemment retenu en Équipe de France U21 pour la première fois de sa jeune carrière, Rami Barake a confié ses fraîches impressions à notre équipe de rédaction suite à cette convocation. Entretien.

Rami, comment as-tu appris ta convocation chez les U21 de l’Équipe de France de futsal ?
«J’ai appris ma convocation en Équipe de France U21 via un appel de mon coéquipier Lamine Bouzid, qui m’a annoncé l’heureuse nouvelle. Je me suis donc précipité pour regarder la liste des joueurs également retenus.»

Que ressens-tu suite à cette convocation ?
«J’ai ressenti une joie énorme, et c’était une grande fierté de me dire que j’ai réussi à atteindre cet objectif-là. L’Équipe de France était un rêve pour moi. J’ai surtout été heureux d’annoncer à mes proches que j’allais représenter la France !»

Il y a 6 mois seulement, tu découvrais le haut niveau en signant en D2 nationale, et dans quelques jours, tu vas porter le maillot de l’Équipe de France. C’est un parcours fou, non ?
«En effet, il y a 6 mois, je découvrais le haut niveau en intégrant le TMFC Futsal et en découvrant la D2 nationale. Il fallait donc que je sois à la hauteur des attentes, ce qui a été difficile au début mais, en étant bien entouré, mis dans de bonnes conditions au TMFC Futsal grâce à la confiance et l’investissement de tous les dirigeants pour moi, et en écoutant attentivement les conseils du coach Marcelo Serpa, j’ai su m’adapter et progresser rapidement. Grâce à l’aide de toutes ces personnes, les portes de l’Equipe de France s’ouvrent à moi. Je vis quelque chose d’incroyable, d’autant plus que ce n’est que ma première année au haut niveau. Cela (cette convocation, ndlr) me motive encore plus, et je compte bien être à la hauteur de ce nouveau défi qui se présente à moi !»

A quoi t’attends-tu de cette tournée en Slovénie avec les Bleuets ?
«En allant en Slovénie, je devrai être à la hauteur du niveau international requis. Ces deux équipes (France et Slovénie) sont d’un grand niveau d’un point de vue tactique et technique. Je vais donc devoir m’intégrer rapidement au sein du groupe pour être prêt sur le terrain. Étant donné que c’est ma première sélection, j’ai tout à prouver, autant au coach qu’à mes coéquipiers. Une chose est sûre, je vais me donner à fond pour, pourquoi pas, marquer mon premier but en Équipe de France, ce qui aiderait mon pays à gagner cette double-confrontation.»

Pour revenir au quotidien, un mot sur le match de samedi face à Martel-Caluire ?
«Au sujet du match de samedi face à cette belle équipe de Martel-Caluire, je dois garder la tête sur les épaules malgré cette convocation chez les Bleuets, et me concentrer sur le championnat. J’espère obtenir la montée en Ligue 1 à la fin de la saison : c’est mon objectif principal. Nous avons encore 8 finales à gagner, et je compte bien faire de mon mieux pour remporter ces 8 derniers matchs, même si je dois y laisser une jambe !»