shopping-bag 0
Produits : 0
Total : 0.00
Voir le panier Commander

Futsal – Le TMFC poursuit son cap !

L

En déplacement à Vénissieux, les hommes de Marcelo Serpa ne sont pas tombés dans le piège lyonnais. Solides, ils s’imposent largement (2-12) et améliorent ainsi leur goal-average.

Cela sentait le match piège par excellence. Face à Vénissieux, avant-dernier et en quête de points pour le maintien, les Toulousains avaient tout à craindre de ce rendez-vous qui pouvait paraître ‘facile’ à des yeux novices. A cinq matches du terme de la saison et dans son duel à distance avec Montpellier, le TMFC Futsal n’a pas le droit à l’erreur et a appris de sa cruelle défaite à Pfastatt courant décembre. Hors de question donc de prendre de haut cette sympathique équipe rhodanienne. C’est d’ailleurs pied au plancher que les Toulousains entament la rencontre… avec une certaine réussite. Coup sur coup, Fabien Pene (5’), Willy Oliveira (5’) et Zé Carlos (6’) permettent aux Verts de prendre le large (0-3). Trop brouillon, Vénissieux se crée malgré tout quelques tentatives mais plie devant le pressing toulousain. Majid Saïd poursuit son effort et aggrave la marque (0-4, 12’). Coupable de relâchement et de largesse, le TMFC Futsal voit ses filets trembler une première fois (1-4, 17’), de quoi permettre à Vénissieux de caresser l’espoir d’un possible retour. Espoir de courte durée : l’intenable Majid Saïd porte à nouveau l’écart à 4 buts en inscrivant une seconde fois son nom au tableau des buteurs (1-5, 18’). Sans doute vexés, les Toulousains punissent leur adversaire par deux fois avant la pause. Zé Carlos (19’) et Marcelo Dos Reis (20’) portent la marque à 1-7 à la pause. Première période à sens unique.

Au retour des vestiaires, et sans doute profitant d’une pause salvatrice, Vénissieux trouve les filets en premier (2-7, 21’). Un avertissement sans frais d’une équipe prête à tout donner. Plus brouillon, le TMFC Futsal parvient malgré tout à contenir les assauts lyonnais et même mieux : alourdir la marque. D’un magnifique triplé, Majid Saïd offre le 2-8 (25’). La fête est gâchée par la sévère expulsion du Brésilien Marcelo Dos Reis, qui sort en larmes. Néanmoins, un CSC Vénissian relance la rencontre (2-9, 28’). La barre symbolique des 10 buts est atteint par le capitaine Pene (2-10, 33’). Toulouse, à défaut d’être flamboyant, fait le job. Et c’est bien là le plus important. Trop souvent par le passé, le TMFC Futsal aurait pu s’offrir une fin de match stressante, au coude à coude face à une équipe à sa portée. Rien de tout cela ce week-end. Récompensé de ses efforts, le jeune Rami Barake s’invite à la table des buteurs (2-11, 8’) avant que Zé Carlos ne rejoigne Majid Saïd avec, lui aussi, un très beau triplé dans les tous derniers instants de la rencontre (2-12, 40’).

Le TMFC n’a pas réalisé sa meilleure prestation de la saison et ce n’est pas ce qu’on lui demandait. Le plus important ce samedi était d’éviter de se faire piéger et gâcher une fin de saison toujours plus haletante. Chose faite. Place désormais à la Coupe de France et les 8ème de finale, avec une déplacement dans le Nord pour y affronter le club d’Orchies Douai, leader de la poule A de D2. Un duel au sommet en perspective !

@TMFCFUTSAL