shopping-bag 0
Produits : 0
Total : 0.00
Voir le panier Commander

Futsal, Coupe de France – Ça passe pour le TMFC !

Qualifiés en disposant de Bagatelle début janvier, le TMFC Futsal prenait part cette fois-ci au premier tour national de la Coupe de France. Le tirage au sort offrait aux Toulousains un déplacement périlleux à Furiani, un adversaire de qualité bien connu des hommes de Marcelo Serpa. En effet, les Noirs et Blancs s’étaient imposés 0-6 au match aller de championnat. Pour se qualifier, Toulouse n’avait qu’à reproduire une telle performance. Avec plus de difficultés, les Toulousains ont réussi à se défaire des Corses en s’imposant 3-7.

Le TMFC Futsal se procure la première véritable situation de but dans les premiers instants et est proche d’inscrire un but controversé. En effet, pressant haut leurs adversaires, les Toulousains et leur Brésilien Zé Carlos sont proches d’ouvrir la marque sur un ballon contre qui prend la direction de la lucarne de Jean-Louis Tamburini, mais ce dernier capte le cuir. Toulouse débloque la situation sur l’action suivante. Majid Saïd est à la conclusion d’un contre qu’il a lui même initié. Zé Carlos transmet le ballon à Rami Barake, qui décale idéalement le numéro 10 toulousain qui n’a plus qu’à propulser le ballon au fond. Furiani répond par 3 actions consécutives mais ne cadre aucune de leurs tentatives. Les Corses sont tout proches d’égaliser lorsque Caique Felix, en retard sur sa sortie, ne parvient pas à stopper le tir de Claudio Goodridge. Heureusement, Majid Saïd revient héroïquement pour sortir le ballon sur la ligne. Après plusieurs alertes sur ses cages, le TMFC Futsal reprend le contrôle du ballon et se montre dangereux. Zé Carlos tire fort à ras de terre entre les jambes de Tamburini, mais le portier furianais sauve le ballon sur la ligne. Toulouse a plus de réussite sur l’action qui suit lorsque Marcelo Dos Reis, plein axe, frappe du gauche en pivot et trompe Tamburini. Le break est fait pour le TMFC Futsal, mais Furiani réagit immédiatement. Vincent Pianelli, bien qu’excentré, frappe et surprend Caique Felix au premier poteau. Furiani revient à une unité de Toulouse et pousse pour égaliser. Ce sera chose faite sur l’action suivante, lorsque le même Pianelli transforme un jet franc avant la mi-temps. Les Corses rentrent aux vestiaires avec l’avantage psychologique malgré le score de 2-2. Les Noirs et Blancs devront se relever de cette ‘remontada’ en seconde mi-temps pour reprendre les reines de la partie.

Message passé aux Toulousains à la reprise, qui assiègent le but adverse. Leurs tentatives sont cependant trop timides pour mettre à mal la défense furianaise. Le TMFC Futsal s’en remet alors à son portier Caique Felix, auteur de deux arrêts spectaculaires dont un importantissime dans les pieds de Goodridge, pourtant seul face aux cages vides. D’un contre éclair, Toulouse repasse devant au score. L’extérieur du pied de Zé Carlos décale superbement Fabien Pene qui, plein de sang-froid, glisse le ballon entre les jambes du gardien corse. Mais les Noirs et Blancs se font rapidement rattrapés une nouvelle fois : mal dégagé par les défenseurs toulousains, le ballon revient dans les pieds de Mickaël Morelli qui envoie une mine pleine lucarne de Caique Felix. Nouveau score de parité entre Furiani et Toulouse qui ne satisfait personne, et notamment Majid Saïd. En effet, laissé seul en retrait sur corner, le Toulousain frappe en puissance sur le côté droit de Tamburini, qui laisse filer le ballon. Majid Saïd inscrit même son triplé suite à un mouvement toulousain à une touche de balle entre Zé Carlos et Willy Oliveira. Cette fois-ci, les Corses semblent abattus, à l’inverse de Caique Felix qui sauve les siens sur un jet franc de Goodridge. Willy Oliveira, en pleine confiance actuellement, met un nouveau coup sur la tête des Furianais d’une frappe imparable qui nettoie véritablement la lucarne de Tamburini. A noter également l’excellent travail de Jonathan De Los Santos en amont de l’action. Caique Felix devient ensuite l’homme providentiel de cette fin de match. Premièrement, le gardien toulousain fait preuve de précision pour marquer depuis son propre camp dans les cages adverses désertes. Ensuite, le Brésilien parachève le succès de son équipe en stoppant le nouveau jet franc corse à la dernière seconde.

Le plein de confiance pour le TMFC Futsal avant de recevoir Kingersheim samedi pour l’un des matchs les plus importants de la saison. Toulouse se qualifie pour les 16èmes de finale de la Coupe de France et suivra attentivement le prochain tirage au sort. Félicitations au groupe de Marcelo Serpa pour cette victoire acquise dans la difficulté.

(photo : USJ Furiani)