shopping-bag 0
Produits : 0
Total : 0.00
Voir le panier Commander

DH (Régional 1) – Le TMFC retrouve la marche avant contre REVEL

Après trois matches sans victoire toutes compétitions confondues, les leaders toulousains ont bien redressé la barre (3-0) sur synthétique face à des Revélois en panne sèche depuis mi-octobre. (Par Socrates)

Cette fois, ils n’ont pas calé à domicile. Après Onet-le-Château (1-2) le 16 décembre en championnat (douzième journée) et Luc la Primaube (2-3) le 6 janvier en trente-deuxième de la coupe d’Occitanie les Toulousains étaient forcément attendus au tournant devant des Revélois avant-derniers du classement. Mais sur le terrain synthétique des Argoulets avec cinq changements par rapport à la semaine précédente (Escoula, Tchégnon, Belkoussa, Bassahia Agyaho, Kanon à la place de Lopez, Panzu Kabu, Belhouari, Doukaini et Bityeki Mounkama), les hommes de « Fred » Ouvret ont bien remis les pendules à l’heure. Tout d’abord sur le plan défensif avec une cage inviolée. Ce qui ne leur était plus arrivé depuis le 2 décembre et un succès contre Pradines (3-0, dixième journée). On signalera au passage la première titularisation d’Escoula, l’ancien gardien de Muret, arrivé dernièrement dans la ville rose. Quant aux phases offensives, le TMFC pouvait compter cette fois sur de la vitesse et de la percussion.

Kanon, l’arme fatale
En première période les locaux n’avaient besoin que de six minutes pour débloquer la situation. Libre de tout marquage au second poteau, sur un coup franc de Kandili, Tchégnon plaçait une tête rageuse qui laissait Cédric Garcia sans réaction. En revanche, au retour des vestiaires, ils devaient attendre le dernier quart d’heure pour mettre fin au suspense. Joueur de Revel la saison passée et meilleur buteur du championnat au coup d’envoi (onze réalisations), Kanon n’a pas tremblé devant ses anciens coéquipiers. Sur sa première banderille, bien servi par Hospital (tout juste entré en jeu) dans la profondeur, il gardait toute sa lucidité dans la surface pour doubler la mise d’un tir à ras de terre (76e). Scénario quasi identique quelques instants plus tard, cette fois sur une passe de Dezon (82e).
Sur le plan comptable, le TMFC est toujours un leader provisoire puisque Lourdes (2e, 22 pts), Muret (3e, 22 pts), Luc Primaube (4e, 22 pts) et Auch (5e, 22 pts) comptent des matches en retard. Samedi prochain, les Toulousains tenteront de confirmer à Albi. Pour sa part, dans l’attente de la rencontre Rodez II/Aussonne (prévue ce dimanche à 15 heures), Revel reste ancré à l’avant-dernière place. Le 20 janvier, les protégés de Guillaume Balagué, en panne sèche depuis neuf matches, tenteront de stopper la série noire à domicile devant Muret.…Lire l’article sur footpy.fr