shopping-bag 0
Produits : 0
Total : 0.00
Voir le panier Commander

DH (R1) – DOUKAINI régale et le TMFC grimpe sur la plus haute marche

Avec un but exceptionnel et une passe décisive, le « Duke » a largement contribué au succès toulousain (3-0). Sur le plan comptable, en tenant compte des trois matches reportés de cette dixième journée, les hommes de Frédéric Ouvret prennent provisoirement le fauteuil de leader. (Par Socrates)

On s’arrêtera à 19,5/20 (car la perfection n’existe pas). Mais une chose est sûre le trophée de l’homme du match ne pouvait pas lui échapper. Entré en jeu à la cinquante-cinquième minute, Doukaini était sans conteste le grand bonhomme de cette partie.
Sur l’un de ses premiers ballons, il nous laissait tout simplement sans voix avec un but venu d’ailleurs. Au départ de l’action, le « Duke » récupérait le cuir côté droit à environ trente mètres de la cage lotoise. Sans contrôle, il tentait sa chance d’un extérieur du droit. Dans un premier temps, on pouvait s’attendre à une sortie de but. Mais au dernier moment, le missile atterrissait sur le montant droit avant de terminer sa course dans le petit filet opposé (2-0, 57e). Par la suite, libre de tout marquage au second poteau il aurait pu se la jouer perso avec un doublé à la clé. Mais il préférait décaler Kanon qui terminait le travail d’une frappe sous la transversale (3-0, 70e).

Une première période bien triste
Quant à l’ouverture du score, comme en terre auscitaine la semaine précédente, Manga reprenait le costume du buteur avec un plat du pied droit dans la surface, plein axe, à la réception d’un centre côté gauche (1-0, 54e). Pour le reste, pas grand-chose à dire. On retiendra malheureusement un premier acte bien triste avec une accumulation de déchets dans les deux camps. Néanmoins, emmenés par leur quatuor du milieu (Latière-Ramos-Couly-Brunet), les Lotois restaient quand même les plus séduisants. Hormis dans les trente derniers mètres où la bande à Jeff Barros confondait le plus souvent vitesse et précipitation. Sur le plan comptable, malgré trois matches reportés (Lourdes/Muret, Onet-le-Château/Golfech, Luc la Primaube/Rodez II), le TMFC réalisait la bonne opération de la soirée avec trois places gagnées synonymes de leadership. Samedi prochain, les Toulousains seront attendus au Girou. Dans le même temps, Pradines tentera de se relancer à la maison devant Onet-le-Château.

Par Socrates....Lire l’article sur footpy.fr