shopping-bag 0
Produits : 0
Total : 0.00€
Voir le panier Commander

Coupe du Midi (vidéo) – TOULOUSE MÉTROPOLE voit la vie en rose face au PAYS MAZAMÉTAIN

Favoris sur le papier, les Toulousains ont réalisé une démonstration pour cette ultime version de la Coupe du Midi. Avec huit joueurs sacrés l’an passé sous les couleurs de Saint-Jo, il y avait bel et bien un air de doublé dans les rangs du TMFC. (Par Socrates)

Décidément, les Toulousains aiment jouer en rose. L’an passé contre Cazères, Saint-Jo n’avait que le short de couleur noire. Cette fois, en terre muretaine, le TMFC portait toute la panoplie. Sur le papier, rien ne semblait pouvoir stopper la bande à Freddy Ouvret, vainqueur tour à tour de Balma B (0-2), de l’US Simorraine (0-6), de Villefranche-de-Rouergue (1-3), du Girou (1-2) et de Rodez B (3-1). Certes, en championnat (bouclé à la 4e place, N.D.L.R.), Perez and co avaient refermé le chapitre 2016-2017 par cinq journées sans victoire (3N, 2D). Mais dans cette finale, leur copie frôlait le 20 sur 20. On retiendra cette alerte peu après l’ouverture du score de Yahaya (reprise de volée au premier poteau sous la transversale, 1re), avec une frappe de Gau à l’entrée de la surface qui terminait sa course sur le montant droit de Fenech (4e). Mais techniquement, les Mazamétains, auteurs d’exploits lors des deux premiers tours devant des formations de DH (1-0 contre Albi, puis 2-1 devant Luc Primaube, N.D.L.R.) n’auront jamais été en mesure de rivaliser.

Deux coups de massue en une minute

Dans le premier acte, sur un caviar de Lafforgue, Doukaini, esseulé au second poteau, enfonçait le clou (2-0, 29e). Puis, au retour des vestiaires, le TMFC allait totalement assommer ses adversaires. Opportuniste sur une mauvaise relance du gardien tarnais, Yahaya catapultait le cuir en pleine lucarne (3-0, 56e). Dans la foulée, l’attaquant toulousain voyait son centre dévié par Martinez dans ses propres filets (4-0, 57e). En fin de partie, Khalid se frayait un chemin dans la zone de vérité pour tromper Maffre d’un tir appuyé (5-0, 83e). Enfin, lancé en profondeur, Belhouari mettait fin à la démonstration d’une frappe enroulée pied gauche (6-0, 89e). Pour cette ultime version de la Coupe du Midi (la saison prochaine, elle s’appellera Coupe d’Occitanie, N.D.L.R.), les Toulousains imitaient les « rugbymen » en soulevant le bouclier des champions. Une saveur forcément particulière pour Fenech, Perez, Fayt-Garcia, Diaz Rodriquez, Belhouari, Doukaini, Yahaya et Dezon, présents l’an passé sur la feuille de match sous les couleurs de Saint-Jo....lire la suite sur footpy

Par Socrates